www.lamouette.de Ein Tag in meinem Leben
english français
Projekte
Ein Tag in meinem Leben
Cultural Differences
Collagen
Metamorphosieren
Wortabenteuer
Publikationen
Zitate


"Passer une journée à Cotonou
La capitale économique du Bénin"



Cotonou a tous les atouts d'une ville moderne où l'individualisme prime sur ...... Autrefois les africains vivaient plus en famille. Aujourd'hui dans cette ville de Cotonou plus personne ne se soucie de son prochain.
Ainsi, tôt le matin chacun essaie de vaquer à ses occupations. A 5 heures 30 minutes je saute de mon lit et commence ma journée par un recueillement au pied des photographies de mes parents défunts. Bien sūr après une courte louange chantée adressée à Dieu le Créateur. Le sens de tout ceci est la demande d'une protection par les mānes de mes ancêtres et par Dieu. La prière terminée je file un ensemble de Joggin pour une parfaite mise en jambe.
Mon exercice préféré est la marche. Un kilomètre à pied dans mon quartier à travers les rues baptisées Vons (Voies Orientée Nord.Sud). De la vons du Cinéma Le Bénin à la rue capitaine ADJOVI je vais jusqu'au Monument de l' Etoile Rouge, rejoint la gare de Cadjèhoun passe par la Bourse du Travail, Reviens au Centre de l'Artisanat, le Hall des Art et des sports, Devant le Ministère de la Jeunesse et des Sports. J'entreprends un footing pour voir dégouliner sur mon corps de grosses gouttes de sueur.
A sept heures trente minutes je rentre à la maison juste en face du Ministère pour prendre mon bain. J'écoute quelques informations radiophoniques afin d'être informé des nouvelles de mon pays et du monde. Après je m'habille et m'apprête pour le service. Je me dirige vers la station où je prends le bus pour me rendre au service situé dans la banlieue de Cotonou.
En effet, je suis employé à "Yara-Bénin" au service informatique du "Pont Bascule". C'est une société spécialisée dans la fabrication de l'engrais chimique. Ma fonction consiste à peser tous les véhicules et les camions à l'entrée comme à la sortie afin de vérifier s'ils ont effectivement pris la quantité déclarée. A ce poste, j'ai découvert un autre monde celui des conducteurs qui a ses règles, ses caprices et avec qui il faut apprendre à être patient. Je passe huit heures de temps dans l'usine pour reprendre le chemin du retour à dix huit heures et le reste de la soirée est consacrée à l'internet puis dans les rues de Cotonou sous les rayons des lampadaires où je me promène en contact de la nature à la recherche de nouvelles inspirations. Je dois avouer que je suis un vrai noctambule car avec ce silence relatif dans la nuit profonde, je me mets en contact avec la nature et les esprits à qui je formule mes vœux et mes doléances. Je suis «Un couche tard lève-tôt» si je peux m'exprimer ainsi.
Voilà partagée avec vous la vie quotidienne de citoyen de l'autre bout du monde que je suis.


Par Glèlè M. Rémy